Page:Revue des Deux Mondes - 1894 - tome 124.djvu/548

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


l’être. Il ne fait pas de bruit sur terre et, tout attentif qu’il soit en secret aux affaires importantes du monde, il n’occupe le monde qu’à de rares intervalles. Sa fonction d’un jour fait oublier ses fonctions de tous les jours : on ne se rappelle qu’il existe que lorsqu’un pape vient à mourir et qu’il s’agit d’élire un pape. On ne parle du Sacré-Collège que comme du plus vénérable des comices électoraux, du vote duquel doit sortir, suivant la métaphore du poète, une des deux et la première des deux moitiés de Dieu. Ce n’est pas, ce ne pouvait pas être le point de vue où nous nous sommes placé. Pour nous, le Sacré-Collège existe autrement que dans le conclave, et ce qui, à l’heure qu’il est, n’existe pas, Dieu merci, c’est le conclave. Les Romains ont toujours aimé à parier sur le futur pontife, mais depuis que l’élection des papes a pris dans la politique l’importance que lui ont donnée, et l’internationalisation de la papauté et l’occupation de Rome par l’Italie et la division de l’Europe en deux camps, et l’intervention du Saint-Siège sous forme de conseils aux catholiques, c’est devenu pour les uns un sport et pour les autres une industrie, de faire des prédictions et de tirer des horoscopes. Nous savons bien que les événemens ont de soudaines brutalités et que l’on tient toujours prêtes au Vatican trois soutanes blanches de trois tailles, pour Celui qui sera le pape de demain. Mais on ne les étend pas sans cesse sur le passage, on ne les déploie pas sans cesse aux regards du pape régnant. Or, Léon XIII règne et gouverne, et règne si glorieusement, et gouverne si heureusement, qu’on ne peut que répéter le cri par lequel les papes sont salués à leur exaltation : « Que ce soit encore pour de longues années ! Ad multos annos ! » Outre qu’il y a de l’inconvenance, il y a aussi de l’imprudence à trop se presser d’attribuer une succession dont on ne dispose pas et qui, même, n’est pas ouverte. « Le plus souvent les cardinaux, quand ils sont dehors, sont d’une autre opinion que quand ils sont renfermés. Aussi quiconque a quelque intelligence des choses d’ici déclare-t-il qu’on ne peut porter là-dessus aucun jugement. » C’est, du moins, ce qu’écrivait de Rome, le 29 octobre 1503, un envoyé de la République florentine, à qui personne pourtant n’a jamais dénié la pénétration, et qui s’appelait Machiavel.


CHARLES BENOIST.