Page:Revue des Deux Mondes - 1910 - tome 58.djvu/848

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


en grande partie Anglais. Il y avait, à la fin du mois de décembre dernier, au service de l’Union Minière, de la Tanganyka Concession et de la Robert Williams and Cie, trente-huit Anglais contre quatorze Belges et neuf agens d’autres nationalités [1].

Et à côté de l’influence du nombre, il faut tenir compte des personnalités en présence ; le chiffre des appointemens est éloquent et permet de juger de la situation d’infériorité des Belges.

Cette pénétration qui se produit par infiltration aujourd’hui, ne se fera-t-elle point par immersion le jour où le chemin de fer mènera directement du Cap au sein de la Colonie belge ? Et quand des milliers d’« Afrikanders » seront établis au Katanga, que pourront les ordres venus de Bruxelles ? L’influence politique ne suivra-t-elle point l’influence commerciale ?

Le raisonnement des Africains est facile à démêler. Est-ce le moment, quand d’« importantes éventualités » peuvent se produire, d’engager l’avenir et de se lier les mains en s’obligeant à respecter l’intégrité de la colonie belge ? Ne serait-ce pas là un métier de dupe ? Cette faute a été commise une fois à l’égard de

  1. En voici les noms :
    1° Agens belges :
    Halewyck, directeur de mine, appointemens 36 000 fr. ; Bertrand, ingénieur, 13 500 fr. ; Goebels, docteur, 12 600 fr. ; Buttgenbach, géomètre, 5 000 fr. ; De Mulder, comptable, 6 000 fr. ; Danhier, secrétaire, 6 000 fr. ; Vergez, dactylographe, 7 200 fr. ; Demoulin, comptable, 10 000 fr. ; Demuynck, chef comptable, 12 000 fr. ; Kreutzer, menuisier, 6 000 fr. ; Thirionet, employé, 3 000 fr. ; Vermeire, employé, 6 000 fr. ; Gambier, maçon, 6 000 fr. ; Reuter, ingénieur à Ruwé, 8 000 fr.
    2° Agens anglais :
    Gibb, ingénieur, appointemens : 100 000 fr. ; Perkins, ingénieur, 70 000 fr. ; Studt, chef prospecteur, 40 000 fr. ; Pearson, docteur, 22 680 fr. ; Horner, ingénieur-constructeur, 25 000 fr. ; Shap, fondeur, 15 000 fr. ; Kilner, secrétaire de Gibb, 15 000 fr. ; Hurst, ouvrier diamantaire, 12 000 fr. ; Blane, Labour Office, 12 600 fr. ; Moore, géomètre, 13 000 fr. ; Middelmass, forgeron, 12 000 fr. ; Peck, chimiste, 12 000 fr. ; Kear, charpentier, 12 000 fr. ; Middleton, compound manager, 18 000 fr. ; Berrington, compound manager, 8 000 fr. ; Heolt, charpentier, 8 000 fr. ; Douglass, dactylographe, 8 000 fr. ; Hill, ouvrier mineur, 9 000 fr. ; Billen, ouvrier mineur, 9 000 fr. ; Norton, ouvrier, 12 000 fr. ; Gradidge, ouvrier, 6 000 fr. ; Mangau, fondeur, 9 000 fr. ; Bindloss, ouvrier bicyclettes ( ? ) ; Grant, ouvrier ( ? ) ; Mobbs, ouvrier, 6 000 fr. ; Duke, prospecteur, 15 000 ; X, maçon ( ? ) ; X, maçon ( ? ) ; X, docteur indien ( ? ) ; X, docteur ( ? ) ; Nottage, agent de transport à Broken Hill, Commission ; Stephenson, agent de transport à Bwana Makuba, Commission, etc. Watson, directeur, 50 000 fr. ; Bayne, sous-directeur, 50000 fr. ; Robyns, prospecteur, 18 000 fr. ; Hulbert, prospecteur, 15 000 fr. ; Lawrie, comptable, 9 000 fr. ; Allen, Labour Office, 6 000 fr.
    3° Agens de nationalités diverses au service des mêmes sociétés :
    Jadoul, Français, ferme, appointemens : 9 000 fr. ; Hausen, Suédois, recruteur, 8 000 fr. ; Flauder, Suédois, maçon, 6 000 fr. ; Person, Suédois, maçon, 4 800 fr. ; Godin, Français, ferme, 2 400 fr. ; Henrion (aîné), Français, ingénieur, 3 000 fr. ; Henrion (jeune), Français, constructeur, 3 000 fr. ; Mausaver, Espagnol, jardinier ( ? ) ; Biltis, Grec Arménien, agent de transport ( ? )