Page:Richard - Acadie, reconstitution d'un chapitre perdu de l'histoire d'Amérique, Tome I, 1916.djvu/50

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
[ 18 ]

ou à un autre, dans l’épisode de la déportation, soit comme acteurs, soit comme témoins. Et s’il a pu en étudier l’histoire à ses sources, il a eu en outre l’immense avantage de pouvoir recueillir les renseignements qui lui étaient transmis par une tradition encore fraîche. L’on verra que ses conclusions se rapprochent sensiblement des nôtres.

Trente ans plus tard vint Rameau, avec La France aux Colonies (1859) et Une Colonie féodale en Amérique[1] ; puis en 1865, Beamish Murdoch, avec son History of Nova Scotia. Le volume des Nova Scotia Archives, commencé en 1857, fut complété en 1869. En 1873, Campbell donnait aussi une History of Nova Scotia, tandis que Moreau publiait son Histoire de l’Acadie. En 1879, parut History of Acadia, par Hannay ; en 1884, AcadiaA lost chapter in American History, par Philip H. Smith. En 1884 encore, ce fut au tour de Parkman qui, dans son Wolfe et Montcalm, traite assez au long de l’Acadie. Enfin, en 1885, l’abbé H.-R. Casgrain décrivait son Pèlerinage au pays d’Évangéline, ouvrage rempli de détails inédits, et que l’Académie Française a couronné en 1888.

À l’exception de Hannay et de Parkman, et peut-être de

  1. François-Edme Rameau de Saint-Père a contribué plus que personne à renouer les relations entre la France et le Canada. Il fut le promoteur de ces études historiques qui ont eu pour résultat de fixer le jugement de la postérité sur la question acadienne, en particulier. Et quel mérite il a eu de lancer son plaidoyer à travers les préjugés et les méconnaissances de cette époque ! Rameau avait de la fortune. Les loisirs que lui faisait sa condition, il les consacra noblement à cette œuvre de réhabilitation d’un peuple. Acadiens et Canadiens ont en vénération la mémoire de cet homme de bien. En 1889, nous avons entendu Rameau dans une conférence à l’Université Laval de Québec. Le diplôme de Docteur-ès-lettres de cette Université lui fut conféré à cette occasion par Mgr Hamel. Rameau est décédé le 15 décembre 1899. Une colonie féodale en Amérique a paru d’abord en 1877 en un volume et fut rééditée en 1889 : Cette deuxième édition est de beaucoup plus complète que la précédente.