Page:Rodenbach - Les Tombeaux, 1895.djvu/27

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


et qu’elle quittait enfin, puisqu’il cessait d’être lui-même et apparaissait déjà plutôt de la pierre anonyme qu’un