Page:Rosier - Histoire de la Suisse, 1904.djvu/4

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
2
TEMPS PRIMITIFS

Plage d’Auvernier. Pilotis de l’ancien village lacustre.
Fig. 2. — Plage d’Auvernier. Pilotis de l’ancien village lacustre.


dans plusieurs grottes beaucoup d’objets qu’ils y ont laissés, des haches, des couteaux et des scies en pierre, des hameçons et des aiguilles en corne ou en os, des dents d’ours ou de loup, etc.

2. Populations lacustres. — Avec le temps, le climat s’adoucit, les glaciers reculèrent. Le pays prit peu à peu l’aspect que nous lui voyons aujourd’hui et se couvrit d’épaisses forêts. D’autres populations s’établirent sur le plateau suisse, entre les Alpes et le Jura. On les nomme les populations lacustres parce qu’elles construisaient leurs habitations sur les lacs, où elles se sentaient plus en sûreté que sur terre ferme.

Presque tous les lacs du plateau ont eu leurs

Habitations lacustres.
Fig. 3. — Habitations lacustres.


villages lacustres. Le lac Léman et ceux de Neuchâtel, de Bienne et de Morat en comptaient un grand nombre. Les huttes, construites en bois, reposaient sur un plancher. Ce plancher lui-même était situé à une certaine hauteur au-dessus de l’eau et placé sur des rangées de pieux. Un pont étroit reliait ces habitations à la côte.

Les populations lacustres ne se nourrissaient pas seulement des produits de la pêche et de la chasse. Elles élevaient déjà les animaux domestiques que nous connaissons, le bœuf, la chèvre, le mouton, le porc, le cheval. Sur les rives des lacs, le blé, l’orge, le lin étaient cultivés. Les peaux d’animaux, la laine, le lin servaient à faire des vêtements.

Pendant très longtemps, les outils, les armes furent fabriqués en pierre ou en os. Mais le travail était mieux fait que du temps de l’homme des cavernes. La pierre n’était pas seulement taillée ; les habitants des lacs savaient aussi la polir. Les objets étaient plus compliqués.

Puis les lacustres apprirent des étrangers à travailler les métaux, en particulier le cuivre et le bronze [1]. Avec le temps, le bronze remplaça la pierre. L’industrie s’améliora. Les objets furent plus variés, plus beaux de forme et souvent ornés de dessins.

C’est seulement plus tard qu’on employa le fer.

  1. Le bronze est un métal encore très employé aujourd’hui ; il est obtenu par le mélange du cuivre avec une certaine quantité d’étain.