Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t15.djvu/172

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Si M. R. que je ne perds pas de vue, n’avoit pas outré tout, manque de connoître l’Ecriture, & le vrai même des arts, des sciences & de la société qu’il calomnie, j’aurois pu être de son avis, que les petits arts de luxe, & les pures sciences de bel-esprit, énervent la société des villes, des grandes villes & rendent la vie sauvage même préférable à nos sociétés criminelles & de bagatelle pure. M. R. a jugé de tout cela trop en petit, trop en égoïsme, & par rapport à lui, trop en misanthrope, & point du tout en citoyen, ni en chrétien. Je suis fâché que ce mot m’échappe comme malgré moi : je vous en demande pardon. Monsieur, car je suis toujours votre très, &c.

LETTRE XXI.

Quand j’ai dit, Monsieur, que les Tartares avoient conquis souvent l’univers, tantôt à la Chine, tantôt aux Indes, en Asie, en Europe, &c. j’ai dû ajouter que ce peuple, sous les noms de Scythes, de Sarmates, de Montgoux, de Kalchas, de Mantcheoux, n’a jamais été conquis.. On sait bien que ce sur l’écueil d’Alexandre, & même de Cyrus, comme de Darius. Je ne dis pas cela en l’air, ni en façon de systême : c’est un fait, un résultat de faits dans la grande histoire du genre-humain.

Dans le moment, je me rappelle qu’étant allé voir un jour le célébre Président de Montesquieu, dans les commencemens