Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t8.djvu/105

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



CARLIN.

Économisez mieux ces exclamations ;

Il est, pour les placer, d'autres occasions 115 Où cela fait merveille. Or, quant à notre affaire,

Je ne vois pas encor ce que mon ministère,

Si vous êtes aimé, peut en votre faveur :

Que vous faut-il de plus ?


DORANTE.

L'aveu de mon bonheur.

Il faut qu'en ce château… Mais j'aperçois Lisette. 120 Va m'attendre au logis. Surtout, bouche discrète.


CARLIN.

Vous offensez, monsieur, les droits de mon métier.

On doit choisir son monde, et puis s'y confier.

DORANTE, le rappelant.

Ah ! J'oubliais… Carlin, j'ai reçu de Valère

Une lettre d'avis que, pour certaine affaire 125 Qu'il ne m'explique pas, il arrive aujourd'hui.

S'il vient, cours aussitôt m'en avertir ici.