Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t8.djvu/57

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée




Frontin.

Allons, courons, volons ; faisons l’inventaire & le signalement de toutes les jolies filles de Paris. Peste, le bon petit livre que nom aurions-la ! Livre rare, dont la lecture n’endormiroit pas !

Valere.

Hâtons-nous. Vices achever de m’habiller.

Frontin.

Attendez, voici tout-à-propos Monsieur votre pere. Proposons-lui d’être de la partie.

Valere.

Tais-toi, bourreau. Le malheureux contre-tems.

SCENE IV.

LISIMON, VALERE, FRONTIN.

LISIMON, qui doit toujours avoir le ton brusque.

Heben, mon fils ?

Valere.

Frontin, un siège à Monsieur.

Lisimon.

Je veux rester debout. Je n’ai que deux mots à te dire,

Valere.

Je ne saurois, Monsieur, vous écouter que vous ne soyez assis.