Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t9.djvu/214

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


la Clef de Basse & de la sienne, mais transporter à la Clef de Viola tous les endroits où elle marche avec la Basse ; & il y a la-dessus encore une autre attention à faire : c’est de ne jamais laisser monter la Viola au-dessus des Parties de Violon ; de sorte que, quand la Basse monte trop haut, il n’en faut pas prendre l’Octave, mais l’Unisson, afin que la Viole ne sorte jamais du Medium qui lui convient. 8°. La Partie vocale ne se doit copier qu’en Partition avec la Basse, afin que le Chanteur se puisse accompagner lui-même, & n’ait pas la peine ni de tenir sa Partie à la main, ni de compter les Pauses : dans les Duo ou Trio, chaque Partie de Chant doit contenir, outre la Basse, sa Contre-Partie ; & quand on copie un Récitatif obligé, il faut pour chaque Partie d’Instrument ajouter la Partie du Chant à la sienne, pour le guider au défaut de la Mesure. 9°. Enfin dans les Parties vocales il faut avoir soin de lier ou détacher les Croches, afin que le Chanteur voye clairement qui appartiennent à chaque syllabe. Les Partitions qui sortent des mains des Compositeurs sont, sur ce point, très-équivoques, & le Chanteur ne sait, la plupart du tems, comment distribuer la Note sur la parole. Le Copiste verse dans la Prosodie, & qui connoit également l’accent du discours & celui du Chant, détermine le partage des Notes & prévient l’indécision du Chanteur. Les paroles doivent être écrites bien exactement sous les Notes, & correctes quant aux accens & à l’orthographe : mais on n’y doit mettre ni points ni virgules, les répétitions fréquentes & irrégulieres rendant la ponctuation grammaticale impossible ; c’est a la