Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t9.djvu/705

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Les troisiemes Sons produits par les autres Intervalles, sont tous au grave.

La Quarte donne l’Octave du Son aigu.

La Tierce majeure donne l’Octave du Son grave, & la Sixte mineure, qui en est renversée, donne la double Octave du Son aigu.

La Tierce mineure donne la Dixieme majeure du Son grave ; mais la Sixte majeure, qui en est renversée, ne donne que la Dixieme majeure du Son aigu.

Le Ton majeur donne la Quinzieme ou double-Octave du Son grave.

Le Ton mineur donne la Dix-septieme, ou la double Octave de la Tierce majeure du Son aigu.

Le semi-Ton majeur donne la Vingt-deuxieme, ou triple Octave du Son aigu.

Enfin, le semi-Ton mineur donne la Vingt-sixieme du Son grave.

On voit, par la comparaison des quatre derniers Intervalles, qu’un changement peu sensible dans l’Intervalle change très-sensiblement le Son produit ou fondamental. Ainsi, dans le Ton majeur, rapprochez l’Intervalle en abaissant le Son supérieur ou élevant l’inférieur seulement d’un 80/81 ; aussi-tôt le Son produit montera d’un Ton. Faites la même opération sur le semi-Ton majeur, & le Son produit descendra d’une Quinte.

Quoique la production du troisieme Son ne se borne pas à ces Intervalles, nos Notes n’en pouvant exprimer de plus composé, il est, pour le présent, inutile d’aller au-delà de ceux-ci.