Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t9.djvu/765

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


quelque Dissonance est sous-entendue, ou cette Note devient Tonique pour le moment.

Par la méthode des Transpositions, la Tonique porte le nom d’ut en Mode majeur, & de la en Mode mineur. (V. TON, MODE,GAMME, SOLFIER, TRANSPOSITION, CLEFS, TRANSPOSÉES.)

Tonique est aussi le nom donne par Aristoxène à l’une des trois especes de Genre Chromatique dont il explique les divisions, & qui est le Chromatique ordinaire des Grecs, procédant par deux semi-Tons consécutifs, puis une Tierce mineure. (Voyez GENRES.)

Tonique est quelquefois adjectif. On dit Corde tonique, Note tonique, Accord tonique, Echo tonique, &c.

TOUS & en Italien TUTTI. Ce mot s’écrit souvent dans les parties de Symphonie d’un Concerto, après cet autre mot Seul ou Solo, qui marque un Récit. Le mot Tous indique le lieu où finit ce Récit, & où reprend tout l’Orchestre.

TRAIT. Terme de Plain-Chant, marquant la Psalmodie d’un Pseaume ou de quelques versets de Pseaume, traînée ou alongée sur un Air lugubre qu’on substitue en quelques occasions aux Chants joyeux de l’Alleluya & des Proses. Le Chant des Traits doit être composé dans le second ou dans le huitieme Ton ; les autres n’y sont pas propres.

TRAIT, tractus, est aussi le nom d’une ancienne figure de Note appellée autrement Plique. (Voyez PLIQUE.)

TRANSITION, s. f. C’est, dans le Chant, une maniere d’adoucir le saut d’un Intervalle disjoint en inférant des Sons diatoniques entre ceux qui forment cet Intervalle.