Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t9.djvu/777

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


des Notes sont de sort ancienne invention. J’en trouvé, dés les premiers tems, de cinq sortes de figures, sans compter la Ligature & le Point. Ces cinq sont, la Maxime, la Longue, la Breve, la semi-Breve, & la Minime. (Pl. D. Fig. 8.) Toutes ces différentes Notes sont noires dans le manuscrit de Guillaume de Machault ; ce n’est que depuis l’invention de l’imprimerie qu’on s’est avisé de les faire blanches, &, ajoutant de nouvelles Notes, de distinguer les Valeurs, par la couleur aussi-bien que par la figure.

Les Notes, quoique figurées de même, n’avoient pas toujours la même Valeur. Quelquefois la Maxime valoir deux Longues, ou la Longue deux Breves ; quelquefois elle en valoir trois : cela dépendoit du Mode (voyez MODE) : il en croit de même de la Breve, par rapport à la & cela dépendoit du Tems (voyez TEMS) ; de même enfin de la semi-Breve, par rapport à la Minime ; & cela dépendoit de la Prolation. (Voyez PROLATION.)

Il y avoir donc Longue double, Longue parfaite, Longue imparfaite, Breve parfaite, Breve altérée, semi-Breve majeure, & semi-Breve mineure : sept différentes Valeurs auxquelles répondent quatre figures seulement, sans compter la Maxime ni la Minime, Notes de plus moderne invention, (Voyez ces divers mots.) Il y avoir encore beaucoup d’autres manieres de modifier les différentes Valeurs de ces Notes, par le Point, par la Ligature, & par la position de la Queue. (Voyez LIGATURE, PLIQUE, POINT.)

Les figures qu’on ajouta dans la suite à ces cinq ou six premieres furent la Noire, la Croche, la double-Croche,