Page:Rousseau - Du Contrat social éd. Beaulavon 1903.djvu/82

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


72 INTRODUCTION

Genève, alors troublée de querelles politiques qui nous semblent mesquines et confuses, les partis s'étaient emparés du livre, dès son apparition, et la condamna- tion prononcée par le Grand Conseil, la défense de Rousseau (*) et de ses amis, maintinrent pendant plusieurs années une assez vive agitation, mais sans aucun résultat politique important. De même, les négo- ciations engagées entre Rousseau et les Corses ou les Polonais échouèrent bientôt : des difficultés graves s'op- posaient à la réorganisation politique de ces deux pays ; Rousseau d'ailleurs semble avoir le premier renoncé aux projets qu'il avait d'abord accueillis avec enthou- siasme ( 2 ). Les persécutions réelles et imaginaires qui attristèrent la fin de sa vie le détournèrent de plus en plus de toute pensée d'action pratique. 11 semble même avoir perdu confiance, non pas dans la valeur de son système politique, mais dans ses chances de réalisation ( ;i ).

Mais, après la mort de Rousseau, lorsque commença l'agitation politique qui conduisit par degrés à la Révo- lution, le Contrat social lut dès l'abord invoqué par tous les partisans des réformes. Mirabeau en parle sans cesse : « Lis le grand Rousseau, écrit-il à Sophie,... laisse les fous, les envieux, les bégueules et les sots dire que c'est un homme à système (*) ». Et il écrit à Thérèse Le Vasseur, veuve de Rousseau, qu'il professe « un saint respect pour l'écrivain qui avait le plus éclairé la France sur les saines notions de la liberté ( 5 ) ». Le premier ouvrage de Madame de Staël ( 6 ) se

(*) Voir les Lettres de la Montagne. — Cf. Gaberel, Rousseau et les Genevois, et J. Vuy, ouvr. cit , 3 e article.

{-) Voir notamment l'histoire des négociations de Rousseau avec M. Butta-Foco.

( 3 ) Voir- notamment la lettre déjà citée au M IS de Mirabeau (1667).

( 4 ) Mirabeau, Lettres, II, 259.

( 5 ) Cité par E. Champion, Espr. de la Rév. /'r., p. 27. ( c ) Lettres sur J.-J. Rousseau (1788).

�� �