Page:Rousseau - Du contrat social, 1772.djvu/43

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


plus grande dépendance, ~c fait dô leurs forces même les garants de leur ~délité. Avantage qui ne paroît pas avoir été bien <emi des anciens Monarques, qui ne ~’appellant que Rois des Perfes des Sdthes, des Macécloniens ~mbiMent fe regarder com : ne les chefs des hommes ptutôt que comme les maîtres du pays. Ceux d’aujourd’hui s’appellent plus habile-Jïtent Rois de t’ranjce~ d’Eipagne, d’Angleterre, — &cc. En tenant ainn le terrein ils font bien (urs d*en tenir les habitants.

Ce qu’il y a definguîiefdans cette aliénation ç’cR que loin qu-enaccep. tant les biens des particuïipts la communauté les en dépouille, eilene&ic que leur en apurer la légitime pof~-Hion, changer l’usurpation en un ventabie droite & la ~ouifÏancc en propriété. Alors les poHeueurs étant conuderés comme dépositaires du bien public) leurs droits étant re-pec-s de tous les membres de l’État & maintenus de toutes fes forces contre l’étranger, par une ceiHon avantageuse &u public~ > rlus encore à eux-mê-