Page:Roussel - Chiquenaude, 1900.djvu/38

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


vue originale sur l’univers, un sens indéniable du mystère et de la fatalité. »

LES ACADÉMISARDS
(Paris-Soir.)


« Nous sommes la claque et vous êtes la joue. »

(Riposte de Robert Desnos à un adversaire de Raymond Roussel pendant la bataille de l’Étoile au Front.)


« Cet écrivain sorcier, c’est Raymond Roussel… Impressions d’Afrique suffirait pour lui assurer le titre de précurseur… Locus Solus offre un prodigieux mélange d’érudition et de fantaisie… La richesse déconcertante du vocabulaire précis de Raymond Roussel recouvre et objective ce perpétuel jaillissement de merveilleux moderne qui caractérise son art… L’Étoile au Front passionnera le lecteur vigilant et lui inspirera le désir de connaître toute cette œuvre — œuvre et laboratoire d’œuvres futures — où à chaque tournant surgit la magie éternelle. »

René LALOU
Auteur de l’Histoire de la Littérature française contemporaine.


« Il y avait en Raymond Roussel la possibilité de vingt romanciers et la matière de cent romans… Son style même, par moments, donne un son de plénitude… »

Fernand GREGH
(Compte rendu de l’Étoile au Front.)


« Un auteur neuf, étrange et complet. »

Edmond JALOUX


« La petite flamme particulière, folie ou génie, qui distingue l’œuvre de Raymond Roussel. »

Lugné
(Compte rendu de l’Étoile au Front.)


« Je ne doute pas qu’un jour surgiront des hommes de