Page:Ségur - La Santé des enfants.djvu/14

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



Quand l’enfant ne s’amuse de rien, s’irrite de tout et n’accepte aucune distraction.

Lorsque tous ou la majorité de ces symptômes sont réunis, vous pouvez craindre que la tête ne s’engage ; alors, si l’enfant a un an et plus, faites-lui prendre un bain de pieds d’eau chaude et de savon. (J’indiquerai à la fin comment il faut faire administrer les bains de pieds, les cataplasmes, etc.)

Pendant le bain de pieds, mouillez la tête de l’enfant avec une éponge pleine d’eau fraîche, mais pas trop froide.

Laissez la tête découverte, ou tout au moins, s’il fait froid, ne mettez qu’un petit béguin de batiste ou de toile fine.

Si le bain de pieds ne soulage pas l’enfant, vous mettrez à chaque pied un cataplasme de farine de graine de lin saupoudré de camphre, que vous laisserez une bonne demi-heure.

Vous continuerez à mouiller de temps à autre la tête de l’enfant.

Vous reconnaîtrez qu’il y a du mieux lorsque l’enfant reste éveillé ;

Qu’il accepte la distraction ;

Qu’il est moins rouge ;

Que le regard reprend de la vivacité ;

Que l’œil se meut sans effort pour regarder ce qui se passe autour de lui ;

Que les mouvements de la tête, des mains, sont plus vifs ;

Que le pouls reprend de la force et que les battements du cœur perdent de la leur ;

Que la tête et le front sont moins chauds ;