Page:Ségur - La Santé des enfants.djvu/6

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Mes filles mariées ont profité de ma tardive expérience et ont préservé leurs enfants des maux dont je n’avais pas su préserver les miens. J’ai pensé qu’en publiant ce petit écrit, je rendrais service à bien des jeunes mères ; j’espère que chacun pourra comprendre et mettre en pratique les moyens très-simples que je recommande pour les maladies et les indispositions les plus communes à l’enfance.

Je commencerai par les causes et les premiers symptômes de ces maladies.

L’absence du médecin, ou quelquefois même l’impossibilité d’en avoir un à la campagne, peuvent donner une utilité réelle à ces conseils dictés par l’expérience.


II

MALADIES DES ENFANTS


des deux causes générales des maladies des enfants


Il y a des maladies qu’on ne peut ni prévoir, ni empêcher, comme les maladies causées par des humeurs héréditaires, les maladies de peau ou épidémiques.

Il y en a qui peuvent être conjurées et prévenues.

Deux causes amènent presque toutes les maladies :

Un refroidissement ;

Une nourriture trop forte ou mauvaise.