Page:Ségur - La soeur de Gribouille, Hachette, 1886.djvu/127

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Pourvu qu’elle ne croie pas que c’est nous qui avons tout brisé !

gribouille.

Pas une assiette, pas une tasse, pas un verre qui ne soit en morceaux ! On ne peut seulement pas entrer sans marcher dessus.

caroline.

Fais-en un tas pour débarrasser un peu le lavoir, tiens, voici un balai. »