Page:Ségur - La soeur de Gribouille, Hachette, 1886.djvu/91

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


pour vous dire qu’elle s’est mal expliquée, comme elle en a l’habitude avec moi ; elle m’a dit : « Va chercher dans l’armoire les robes en pièce de Mme Grébu ». Moi, je comprends que les robes en pièce sont des robes en pièces,… en morceaux,… n’est-ce pas, monsieur le maire ?

— Continue, Gribouille, dit le maire en souriant ; car il commençait à comprendre.

gribouille.

Je prends les robes les plus déchirées, les plus