Page:Sénèque - Œuvres complètes, trad. Baillard, tome II.djvu/673

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
663
SUR LES LETTRES DE SÉNÈQUE.

le meilleur citoyen, le petit-fils de P. Émile, le neveu de Scipion l’Africain fut repoussé de la préture, grâce à ses peaux de boucs. » (Cic. , pro Mur., xxxvi.)

LETTRE XCVI.

66. Milida est vitahominis super terram. (Job, viii, 1. Voir Lettres LI, LIX.)

La vie est un combat dont la palme est aux cieux.
(Delavigne, le Paria.)
LETTRE XCVII.

67. Des Bienfaits, I, x. « Ne demande point pourquoi les premiers siècles étaient meilleurs que le nôtre : c’est une folle demande. » (Ecclesiast., vii.)

68. Imité par Juvénal, Sat. XIV, 41 :

 Vois : en Catilinas toute contrée abonde ;
Des Brutus, des Gâtons, il n’en est plus au monde.
(Trad. de Dubos.)

69. Fugit impius nemine persequente. (Pror. , xxviii, 1.) Voir Lucrèce, III, 1026. Plat., Républ., X. Saint August., In Psalm. xlv.

Et le crime serait paisible.
Sans le remords incorruptible
Qui s’élève encor contre lui. (Lamothe, Ode à Axtrée.)

LETTRE XCVIII.

70. Rien ne sera accident pour nous, si nous, possédons nos patrimoines, nos enfants, nos femmes, comme ne devant pas les posséder toujours. » (I Corinth. , vii, 29.)

LETTRE XCIX.

71. Nos termes sont pareils par leur courte durée. (La Fontaine.) Voir Fénelon : Du bon usage des croix.

C’est bien, je le confesse, une juste coutume
Que le cœur affligé.
Par le canal des yeux vuidant son amertume.
Cherche d’être allégé.
Mesme quand il advient que la tombe sépare
Ce que nature a joint,
Celui qui ne s’esmeul a l’âme d’un barbare
Ou n’en a du tout point. (Malherbe, À du Périer.)

73. Voir Tranquill. de l’âme, xv.

Amissum non flet, quum sala est Gellia. patrem : Si quis adest, jussæ prosiliunt lacrymæ.
(Mart.. Ép. I, xxxiv.)