Page:Sévigné - Lettres, éd. Monmerqué, 1862, tome 11.djvu/170

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

84

7TT M 71 d« c«

VI Dupleix, qui arrivera peut-être aujourd’hui. Je vais lemain à la ville, et je verrai un peu où nous en sommes cependant vous pouvez compter votre affaire faite.

Verdun* partit dimanche pour Aix; je l’attendois hier m soir, il ne vint point j’espère que ce sera pour ce soir, 3t j’attends avec grande impatience des nouvelles de nos ouvriers nouveaux je meurs de peur qu’il n’y ait eu quelque diablerie de la Durance qui les ait empêchés de passer, et que ce ne soit là le sujet du retardement de Verdun.

Il y a un factum du carme, deux de la Cadière, et an du P. Girard; tout cela ne fait que paroître les ivez-vous? les voulez-vous, et à quelle adresse? Vous savez les avocats exiles8, de nouvelles remontrances du parlement qui vont éclore, les miracles contestés de M. Pâris, le mariage du duc de Lauraguais, fils du duc de Villars, avec Mlle d’O’, héritière de M. de Lassé, 2. Valet de chambre de Mme de Simiane voyez ci-après la lettre du 25 juin 1733, p. n8.

3. Dix des quarante avocats (voyez ci-dessus, p. 54, note 5) furent exilés. Au sujet de cet exil et des remontrances du Parlement, des discussions sur les miracles du diacre Pàris, voyez le Journal de Barbier, tome II, année 1731, particulièrement fia de juillet, août et septembre, et le chapitre Lxivde l’ Histoire dit Parlement de Voltaire. 4. Louis de Brancas, duc de Lauraguais, petit-fils du duc de Brancas (voyez tome VI, p. 363, note 9), né en mars 1714, qui fut lieutenant général et chevalier de la Toison d’or, épousa le 27 août 173 1 Adolaïde-Geneviève-Félicité d’O, fille de Gabriel-Simon, mestre de camp lieutenant du régiment de Toulouse (fils du marquis et de la marquise dont il a été question ci-dessus, p. 59, note 5), et de Anne-Louise de Madaillan de Lesparre (morte en 17*8, fille d’Armand, marquis de Lassay, et de Julie de Bourbon, celle-ci fille légitimée de Henri-Jules prince de Condé). La nouvelle duchesse de Lauraguaisétaitsansdoutehéritière deson oncle, Léon de Madaillan de Lesparre, comte de Lassay; elle mourut en 1735, et son mari épousa en secondes noces Diane-Adélaïde de Mailly, troisième lîlle de Louis marquis de Nesle. -Sur le duc de Villars, voyez la lettre suivante, p. 88, note 10.