Page:Sévigné - Lettres, éd. Monmerqué, 1862, tome 11.djvu/381

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


DISSERTATION CRITIQUE

SUR UART POÉTIQUE D’HORACE,

où l’on DONNE UNE idée générale des pièces de théâtre,

ET OÙ L’ON EXAMINE SI UN POËTE DOIT PRÉFÉRER

LES CARACTÈRES CONNUS AUX CARACTÈRES INVENTÉS 1.

Nous reproduisons exactement le titre et le texte de l’édition première et

unique du factumet des contreditsde Charles de Sévigné, ainsi que des réponses de Dacier le tout forme un petit volume de 122 pages, qui a été publié à Paris,

en 1698 (le titre porte par erreur M.DCXYHI; mais l’Approbation est du

3 août 1697), chez Barthélémy Girin. Ce petit volume était fort rare dès le

temps de Dumarsais, qui nous dit, dans la lettre dont nous parlerons ci-après

(p. ag6, note 1, et p. 338, note 1), qu’il ne se trouve « que dans le cabi-

net de quelques curieux. Il commence par l’Avertissement suivant <f Si l’on eût consulté l’auteur de cet ouvrage, le public, qui a marqué l’em-

pressement qu’il avoit de le lire par les copies manuscrites qui en ont courti

dans Paris, n’auroit pas la satisfaction de le voir imprimé. On a passé par-

dessus toutes les considérations qui sont dues et à son mérite et à sa nais-

sancé, pour contenter l’impatience de plusienrs personnes habiles et de dis-

tinetion, à qui il n’a pas été possible de le refuser.

Pour marquer l’excellence de cette dissertation, il suffiront de nommer

l’illustre arbitre qui a bien votllu en juger; mais on aime mieux laisser à un chacun la liberté d’en penser ce qu’il lui plaira. « On avertit seulement que quoique toute la question ,ne soit fondée que sur ce ce passage d’Horace Difficile est proprie communia dicere,

où M. Dacier donne au mot communiais signification d’inconnu, qui n’a ja-

mais été dit ni traité, il a fallu pour éclaircir cet endroit, qui est un des plus

difficiles de V Art poétique d’Horace, s’en rapporter aux autres préceptes que

donne ce grand maître sur cette matière. Ainsi les deux parties ont pris tant

de soin de les expliquer, et de faire voir que le sens qu’ils donnent chacun eu

"t. Voyez au tome I la Notice sur Mine de Séçigné, p. 1 15.

2, Voyez la note de la page suivante.