Page:Sade - Aline et Valcour, ou Le roman philosophique, tome 4, 1795.djvu/177

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


nouveaux pour agir, soit intérieurement, soit extérieurement.

Post-scriptum de Madame de Blamont.

Eh bien ! Valcour, décidez maintenant… Portez si vous le pouvez un jugement certain sur cette affaire, Sophie a été au château de Blamont, elle n’en est point partie, et cependant on ne la voit plus, où est-elle ? qu’en ont-ils fait ;… est-il bien vrai qu’elle existe encore… Je m’arrête, ma malheureuse position m’interdit toutes conjectures ! moins je voudrais supposer le mal, plus tout ce qui en légitime l’opinion vient s’offrir en foule à mon esprit, et mon cœur n’a pas plutôt détruit mes soupçons que ma raison les réalise… Il fallait suivre cette fille, il fallait vérifier qui elle était… Oh que ne peut-on agir soi-même dans des circonstances aussi délicates !

Au retour, malgré la contrainte, malgré les propos échapés, ne prouvant que trop la part qu’on avait à votre aventure, j’ai