Page:Sade - Oxtiern, ou les Malheurs du libertinage,1800.djvu/30

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


remédient à rien, Ernestine ; j’attendais de vous moins de haine… une résignation plus entière.




Scène VI.


Cette scène doit marcher très rapidement.


Les précédens, AMÉLIE,
CASIMIR.


Chacun prend son maître à part dans un coin du Théâtre.

Casimir, à Oxtiern.

Monsieur ?


Oxtiern.

Que veux-tu, Casimir ?


Amélie, arrivant un peu après.

Mademoiselle ?


Ernestine.

Viens-tu m’apprendre quelques nouveaux revers ?


Casimir, à Oxtiern.

Un officier arrive dans cet auberge.


Amélie, à Ernestine.

Un militaire que je n’ai pu voir, demande vivement à vous parler.


Oxtiern.

Tache de savoir qui ce peut-être ?