Page:Saint-Simon - Mémoires, Chéruel, Hachette, 1856, octavo, tome 6.djvu/134

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


à l’autre, se plaignit d’eux amèrement, surtout du dernier, et n’a jamais vécu depuis avec lui qu’en froideur tout à fait marquée. C’est ainsi qu’on essaye de tourner les grâces en patrimoine.

Le mariage du prince de Talmont, frère du duc de La Trémoille, malgré la mésalliance et les cris de Madame, étendit personnellement pour lui les commencements d’avantages que leur grand’mère avoit habilement saisis, qui donneront lieu ici à une curiosité historique pour en expliquer le rare prétexte ; mais il faut reprendre la chose d’un peu loin.


Digression sur la chimère de Naples ; les trois maisons de Laval, et l’origine et la nature des distinctions dont jouissent les ducs de La Trémoille. — Mort de Moreau ; son caractère. — Transcendant et singulier éloge de la piété de Mgr le duc de Bourgogne. — Mort de l’archevêque de Rouen, Colbert ; son caractère ; sa dépouille. — Époque de la conservation du rang, et honneurs aux évêques-pairs transférés en autres sièges. — Mort de l’archevêque d’Aix, Cosnac. — Mort et caractère du chevalier de Lauzun. — Mort de Valsemé. — Mort de Mme d’Armagnac ; son caractère. — Époque de visiter en manteau et en mante les princes et princesses du sang pour les deuils de famille. — M. le Grand veut épouser Mme de Châteauthiers, qui le refuse. — Son caractère et sa fin. — Mort de Villette. — Ducasse et d’O lieutenants généraux des armées navales. — D’O et Pontchartrain raccommodés. — Le roi s’entremet entre le duc de Rohan et son fils. — Caractère du prince de Léon. — Chute d’un plancher du premier président. — Retour du duc de Noailles. — Villars à Strasbourg. — Quatre cent mille livres de brevet de retenue au de Tresmes. — Retour de M. le duc d’Orléans.


Sans entrer dans une digression trop longue des droits et des guerres des deux branches d’Anjou et de la maison