Page:Saint-Simon - Mémoires, Chéruel, Hachette, 1856, octavo, tome 6.djvu/175

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


que fort tard aussi de se rendre de bon matin le lendemain lundi à l’Étang, sans ajouter rien de plus ; qu’arrivé à sept heures, Chamillart lui apprit lui-même l’heureux changement de sa fortune ; qu’aussitôt après il le mena à Vaucresson, petite maison de campagne du duc de Beauvilliers assez proche, où, après avoir conféré assez longtemps, ils s’en allèrent tous trois ensemble à Marly pour arriver à l’issue de la messe du roi. Chamillart et Desmarets entrèrent dans son cabinet, où il consomma l’affaire, et prévint Desmarets en lui expliquant lui-même l’état déplorable de ses finances, tant pour lui faire voir qu’il savoit tout, que pour lui épargner peut-être l’embarras de lui en rendre un compte exact, comme cela ne se pouvoit éviter à l’entrée d’une administration ; le roi ajouta que, les choses en cet état, il seroit très obligé à Desmarets s’il y pouvoit trouver quelque remède, et point du tout surpris si tout continuoit d’aller de mal en pis ; ce qu’il assaisonna de toutes les grâces dont il avoit coutume de flatter ses nouveaux ministres en les installant. Desmarets alla ensuite rendre ses hommages à Mme de Maintenon, qui le reçut honnêtement, sans rien de plus. Il revint de là à Paris par où il en étoit venu. Il me dit que le roi l’avoit infiniment surpris et soulagé, en lui disant si nettement l’état de ses finances : surpris, parce qu’il n’imaginoit pas qu’il en sût le quart ; soulagé, en lui ôtant la peine indispensable de lui rendre un compte affligeant, et qui étoit désagréable pour son prédécesseur, duquel il tenoit son retour et sa place.

Il me fit ensuite un plan abrégé de la conduite qu’il prétendoit garder, qui me parut très bonne. Il se proposoit de ne se point engager comme Chamillart en des paroles impossibles à tenir, de rétablir la bonne foi qui est l’âme de la confiance et du commerce, de rendre au roi un compte si net et si journalier, que, profitant des connoissances qu’il lui avoit montrées, il ne lui en laissât pas perdre le souvenir,