Page:Saint-Simon - Mémoires, Chéruel, Hachette, 1856, octavo, tome 6.djvu/291

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


tandis que Marlborough, à la tête de l’armée de Flandre, se tenoit dans une grande tranquillité. On prétendit qu’il étoit convenu avec le prince Eugène d’attendre qu’il fût prêt, et de ne rien entreprendre sans lui.

L’armée de Mgr le duc de Bourgogne étoit d’abord de deux cent six escadrons et de cent trente et un bataillons en cinquante-six brigades. Il avoit la maison du roi, la gendarmerie, les carabiniers et le régiment des gardes, dix-huit lieutenants généraux, et autant de maréchaux de camp en ligne, sans les gens du détail. Dix sont devenus depuis maréchaux de France, dont quatre n’étoient lors que brigadiers ; et nous en voyons aussi qui n’étoient pas de cette armée et qui n’étoient alors que colonels. L’armée se trouva complète, belle, leste, de la plus grande volonté. Jamais armée fournie avec plus d’abondance, ni d’amas de toutes les sortes, avec un prodigieux équipage de vivres et d’artillerie. Tout ce qui y servoit se pressa d’arriver sur le départ des princes. Il ne restoit plus qu’à se mettre en mouvement. M. de Vendôme, qui prenoit aisément racine partout où il se trouvoit à son aise, montra peu de complaisance pour en sortir. Il fut seul de son avis, mais il se fit croire avec Un air de supériorité dont Puységur prévit les suites, et les écrivit au long à M. de Beauvilliers, qui ne me cacha pas ses alarmes. Je le fis souvenir de notre conversation de Marly, mais je le trouvai encore fort éloigné de penser que les choses pussent aller jusqu’où je les lui avoir prédites. Profitons de l’inaction de ce premier commencement de campagne pour raconter le peu qui se passa jusqu’à sa véritable ouverture, qui [ne] nous permettra guère après de la quitter.

Le roi nomma à la Pentecôte M. le duc d’Enghien chevalier de l’ordre pour le premier jour de l’an. Il n’avoit que seize ans, et M. le Duc n’y songeoit pas encore ; mais il étoit fils de Mme la Duchesse.

Le roi alla coucher le 18 juin à Petit-Bourg, et le 19 à