Page:Sand - La Coupe, Lupo Liverani, Garnier, Le Contrebandier, La Rêverie à Paris, 1876.djvu/246

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

un défaut dans aucun temps, que je sache, il n’ait pas senti sa passion se rallumer ; l’histoire n’en dit rien, et il ne tient qu’à vous de terminer celle-ci par un mariage, si ce dénoûment vous plaît.