Page:Sand - Rose et Blanche ou la comédienne et la religieuse, Tome I, 1831.djvu/156

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
( 152 )

haut en couleur, dont l’aspect seul était impertinent. Enfin le vieux sofa de taffetas rose fané, unique siége de ce guet-à-pens, semblait chercher à sourire et ne faisait que la grimace, comme un vieux libertin qui étale toute sa laideur en voulant se faire aimable.

Horace fit le tour de ce charmant réduit ; et, s’étendant avec ses bottes sur le poudreux sofa, il ne trouva rien de plus plaisant que de s’y endormir, et de poser dans ce seul fait l’épigramme que méritait le goût du mercure perruquier. Les fumés du vin aidèrent merveilleusement à cette fantaisie ironique, et bientôt le som-