Page:Shakespeare, apocryphes - Œuvres complètes, traduction Hugo, Pagnerre, 1866, tome 1.djvu/36

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

teur de Wiclef qui, martyr de sa foi, fut brûlé, en 1419, sur la place publique de Smithfield.

Le Prodigue de Londres. Tel qu’il a été joué par les serviteurs de Sa Majesté le roi. — Par William Shakespeare. À Londres. Imprimé par T. C., pour Nathaniel Butter. 1605. — C’est l’exposition purement comique des aventures d’un jeune débauché, maître Flowerdale, qui arrive à la vertu par le chemin détourné du vice, commet toutes les vilenies, triche, vole, blasphème, pille, insulte son oncle, fête la mort supposée de son père, épouse par une supercherie une fille charmante qu’il chasse en emportant sa dot, est accusé de l’avoir tuée, et finirait par être pendu haut et court si sa femme elle-même, qui l’a constamment suivi sous un déguisement, ne se faisait reconnaître pour le justifier et le convertir.

Une Tragédie dans l’Yorkshire. Moins neuve que lamentable et réelle. Jouée par les comédiens de Sa Majesté au Globe. Imprimée par R. B. pour Thomas Parier. — Très-sombre et très-dramatique histoire d’un gentilhomme qui, égaré par la passion du jeu, fait le malheur des siens et son propre malheur, se ruine, ruine sa famille, et assassine ses enfants pour les soustraire à la misère à laquelle il les a réduits.

La pièce, récente et. fort admirée, intitulée Périclès, prince de Tyr. Avec la vraie relation de toute l’histoire dudit prince. Comme elle a été jouée par les serviteurs de Sa Majesté au Globe. Par William Shakespeare. Imprimée à Londres, par Henry Gosson. 1609. — C’est la mise en scène d’une vieille légende latine du xie siècle. Le héros, prince fabuleux de Tyr, traverse les plus romanesques péripéties, encourt la colère de son suzerain le roi Antiochus, dont il a deviné les incestueuses amours, est obligé de fuir, naufrage, conquiert dans une joute chevaleresque la main de la princesse Thaïsa, tente de la ramener chez lui, est séparé