Page:Shakespeare - Œuvres complètes, traduction Guizot, Didier, 1863, tome 4.djvu/325

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


fripon, mon enfant chéri, ta mère peut-elle ?… se pourrait-il bien ?… O imagination ! tu poignardes mon cœur, tu rends possibles des choses réputées impossibles, tu as un commerce avec les songes… (Comment cela peut-il être ?…) avec ce qui n’a aucune réalité : toi, force coactive, qui t’associes au néant ; —il devient croyable que tu peux t’unir à quelque chose de réel, et tu le fais au delà de ce qu’on te commande ; j’en fais l’expérience par les idées contagieuses qui empoisonnent mon cerveau et qui endurcissent mon front.

POLIXÈNE.—Qu’a donc le roi de Sicile ?

HERMIONE.—Il paraît un peu troublé.

POLIXÈNE, au roi.—Qu’avez-vous, seigneur, et comment vous trouvez-vous ? Comment allez-vous, mon cher frère ?

HERMIONE.—Vous avez l’air d’être agité de quelque pensée : êtes-vous ému, seigneur ?

LÉONTES.—Non, en vérité. (À part.) Comme la nature trahit quelquefois sa folie et sa tendresse pour être le jouet des cœurs durs ! —En considérant les traits de mon fils, il m’a semblé que je reculais de vingt-trois années ; et je me voyais en robe, dans mon fourreau de velours vert ; mon épée emmuselée : de crainte qu’elle ne mordît son maître et ne lui devînt funeste, comme il arrive souvent à ce qui sert d’ornement. Combien je devais ressembler alors, à ce que j’imagine, à ce pépin, à cette gousse de pois verts, à ce petit gentilhomme ! —Mon bon monsieur, voulez-vous échanger votre argent contre des œufs[1] ?

MAMILIUS.—Non, seigneur, je me battrais.

LÉONTES.—Oui-da ! Que ton lot[2] dans la vie soit d’être heureux ! —Mon frère, êtes-vous aussi fou de votre jeune prince que nous vous semblons l’être du nôtre ?

  1. Expression proverbiale usitée quand un homme se voit outragé et ne fait aucune résistance, nous avons en Français le proverbe : « A qui vendez-vous vos coquilles ? »
  2. Dole signifiait la portion d’aumônes distribuée aux pauvres dans les familles riches. Happy man be his dole, était une expression proverbiale.