Page:Shakespeare - Œuvres complètes, traduction Hugo, Pagnerre, 1872, tome 8.djvu/410

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

demain de Pâques, le roi Édouard campa avec son armée devant la Cité de Paris par un si grand froid, que beaucoup d’hommes moururent gelés sur leurs chevaux. Voilà pourquoi le lundi de Pâques a été surnommé le Lundi noir. »

(20) La pièce d’or à l’effigie de l’Ange était une monnaie courante au temps d’Elizabeth : elle s’appelait Angel et était aussi ancienne que la monarchie saxonne. L’antiquaire Verstegan prétend que le mot English, qui désigne la race anglaise, est une contraction du mot Angel-like, semblable à un ange. Cette étymologie prétendue expliquerait pourquoi les premiers princes d’Angleterre avaient fait sculpter la figure d’un ange sur leur plus belle monnaie.

(21) Ce vers :

Donc prends ce qui t’est dû, prends ta livre de chair,


omis dans l’édition in-quarto, a été rendu au texte par l’édition de 1623.

(22) Dix parrains de plus, c’est-à-dire les douze jurés qui, d’après la coutume anglaise, décidaient par leur verdict toute condamnation à mort. Shakespeare prête ici à la république de Venise les formes de la procédure britannique.

(23) Lancelot imite ici le son de la trompe par lequel les courriers de la poste signalaient leur approche au temps de Shakespeare.

(24) La première édition connue de Comme il vous plaira est celle de 1623. Cette pièce occupe le neuvième rang dans la série des Comédies et y prend place entre le Marchand de Venise et la Sauvage apprivoisée, de la page 163 à la page 185. — Elle avait dû être originairement publiée du vivant de Shakespeare en même temps que Beaucoup de bruit pour rien et Henri V, mais la publication en fut suspendue pour des raisons ignorées, ainsi que le prouve l’inscription suivante placée au commencement du second volume des enregistrements au Stationers’Hall :

« 4 août (sans indicalion d’année).
Comme il vous plaira, un livre
Henri Cinq, un livre
La comédie de Beaucoup de bruit pour rien.
à suspendre. »