Page:Shakespeare - Œuvres complètes, traduction Hugo, Pagnerre, 1872, tome 8.djvu/411

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

La prohibition levée pour Henri V et Beaucoup de bruit pour rien dès l’année 1600, ne paraît pas l’avoir été pour Comme il vous plaira avant l’année 1623.

L’époque à laquelle Comme il vous plaira a été représenté pour la première fois, ne peut être fixée qu’approximativement. Cette comédie n’est pas mentionnée par Meres dans le catalogue des pièces de Shakespeare connues en 1598, et en outre elle cite un vers du poëme de Marlowe, Hero et Léandre, qui ne fut publié que dans le cours de la même année. L’extrait des registres du Stationers’Hall, antérieur évidemment à la fin de l’année 1600, prouve, d’autre part, qu’elle avait été livrée au public avant cette époque. C’est donc en 1599 ou au plus tard au commencement de l’année 1600, qu’à dû avoir lieu la première représentation de cette ravissante pastorale.

Une tradition, devenue fameuse, attribue à Shakespeare la création du rôle d’Adam dans Comme il vous plaira. Le récit sur lequel repose cette tradition a été recueilli sous le règne de Charles II de la bouche même du dernier frère survivant de Shakespeare, et voici en quels termes le chroniqueur Oldys l’a résumé : « Un des plus jeunes frères de Shakespeare qui vécut jusqu’à un âge avancé, après la restauration du roi Charles II, Gilbert, avait conservé l’habitude de fréquenter les théâtres. Les principaux acteurs de l’époque, tout en lui témoignant la plus grande déférence, tâchaient de le faire parler sur le compte de son frère et lui demandaient avec une vive curiosité des détails, spécialement sur le jeu dramatique de William. Mais déjà Gilbert était tellement cassé par les années et avait la mémoire tellement affaiblie par les infirmités, qu’il ne pouvait qu’éclaircir faiblement les questions qui lui étaient soumises. Tout ce qu’on put obtenir de lui était l’idée vague, indécise et presque oblitérée, qu’une fois il avait vu son frère Will jouer, dans une de ses comédies, le rôle d’un vieillard décrépit : il portait la barbe longue et paraissait si faible, si accablée, si incapable de marcher, qu’il fallait qu’une autre personne le portât jusqu’à une table à laquelle il s’asseyait parmi de nombreux convives, dont un chantait une chanson. » On reconnaît à cette description l’entrée d’Adam à la scène x.

Comme il vous plaira a donné lieu à de nombreuses imitations. La seule qui mérite de rester célèbre est une charmante variation que Mme George Sand a fait jouer, en 1856, sur la scène du Théâtre-Français.