Page:Shelley - Frankenstein, ou le Prométhée moderne, trad. Saladin, tome 1.djvu/46

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


loin sur la glace, dans un équipage si singulier.

» Sa figure prit aussitôt l’expression du plus profond chagrin ; et il répliqua : « Afin de poursuivre quelqu’un qui me fuyait. — Et l’homme que vous poursuiviez, voyageait-il de la même manière ? — Oui, dit-il. — Alors je crois que nous l’avons vu ; car, la veille du jour où nous vous avons rencontré, nous avions aperçu quelques chiens tirant à travers la glace, un traîneau dans lequel était un homme ».

» Ce peu de mots éveilla l’attention de l’étranger ; et il fit une multitude de questions pour savoir la route qu’avait tenue le dé-