Page:Spyri - Encore Heidi, 1882.pdf/225

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 209 —

nous allons vous dire adieu et au revoir, car l’année prochaine, dès que nous serons de retour à l’alpe, nous viendrons visiter la grand’mère que nous n’oublierons jamais.

En disant ces mots, Mme Sesemann saisit encore une fois la main de la bonne vieille et la secoua cordialement. Mais elle ne s’en alla pas aussi vite qu’elle l’avait cru, car la grand’mère ne cessait de remercier et d’appeler sur sa bienfaitrice et sur toute sa maison les plus précieuses bénédictions du bon Dieu.

Après quoi, Mr Sesemann et sa mère continuèrent leur descente du côté de la vallée, tandis que le Vieux reprenait avec Clara le chemin du chalet et que Heidi dansait autour d’eux à la perspective de ce qui allait arriver pour la grand’mère.

Le matin suivant, Clara pleura à chaudes larmes en disant adieu à la belle alpe où elle avait été plus heureuse que jamais encore dans sa vie. Mais Heidi la consola en disant :

— Ce sera bientôt de nouveau l’été, et alors tu reviendras, et ce sera encore plus beau ! tu pourras marcher depuis le premier jour, et nous pourrons