Page:Stendhal - Promenades dans Rome, I, Lévy, 1853.djvu/27

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


trées sur la route. Vous n’avez besoin d’aucun itinéraire, d’aucun cicerone. En cinq ou six matinées, votre cocher vous fera faire les douze courses que je vais indiquer.

1o Le Colysée ou Saint-Pierre.

2o Les loges et les salles de Raphaël au Vatican.

3o Le Panthéon, et ensuite les onze colonnes, restes de la basilique d’Autonin le Pieux, desquelles Fontana fit, en 1695, l’hôtel de la Douane de terre. C’est là qu’on vous conduit en arrivant à Rome, si votre consul ne vous a pas envoyé une dispense à Florence. Là on s’ennuie et l’on prend de l’humeur pendant trois heure.

Une fois, j’ai déserté le vetturino en lui laissant mes clefs, et suis entré dans Rome comme un promeneur, par la porta Pia. Il faut suivre le chemin en dehors des murs, à gauche de la porte del Popolo, le long du Muro torto.

4o L’atelier de Ganova, et les principales statues de ce grand homme dispersées dans les églises et dans les palais : Hercule lançant Lycos à la mer, dans le joli palais de M. le banquier Torlonia, duc de Bracciano, sur la place de Venise, au bout du Corso ; le tombeau de Ganganielli aux Saints-Apôtres ; les tombeaux du pape Rezzonico et des Stuarts à Saint-Pierre, la statue de Pie VI devant le maître-autel. Il faut s’accoutumer à ne regarder dans une église que ce qu’on y est venu chercher.

5o Le Moïse de Michel-Ange à San-Pietro in Viucoli ; le Christ de la Minerve ; la Pietà de Saint-Pierre, première chapelle à droite en entrant. Vous trouverez tout cela fort laid, et serez étonné de l’honorable mention que j ’en fais ici.

6o La basilique de Saint-Paul, à deux milles de Rome, du côté d’Ostie. Remarquez, près de la porte dela ville, en sortant, la pyramide de Cestius. Ce Cestius fut un financier comme» le président Hénaut. Il vivait sous Auguste.