Page:Sue - Les Mystères du peuple, tome 12.djvu/310

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



— Ah ! — reprit Salaün, — sans cette foi profonde au progrès irrésistible de l’humanité, progrès aussi évident que la lumière, que serait donc l’homme ? Le jouet du hasard, une aveugle créature destinée à se consumer en efforts impuissants au milieu de ténèbres éternelles !… Non, non ! tu n’as pas voulu cela, Dieu juste ! tu as assigné un but sublime à ta créature ! son libre arbitre choisit la voie ! lente ou prompte, facile ou laborieuse, pacifique ou sanglante ; mais ta volonté souveraine doit s’accomplir, et s’accomplit !… Maintenant, amis, puisque nous n’avons pu empêcher de funestes représailles, rallions les paysans ; notre troupe se grossira de la population de toutes les paroisses insurgées à cette heure. Nous marcherons sur Rennes, afin de porter secours au peuple et à la bourgeoisie révoltés ; les autres chefs, à la tête des paysans du rayon de Nantes et de Quimper, se porteront, de leur côté, sur ces villes aussi soulevées. Dès lors, maîtresse de la Bretagne comme elle l’est sans doute déjà à cette heure de la Guyenne, du Languedoc, de la Saintonge et du Dauphiné, l’insurrection victorieuse imposera le code paysan au clergé, à la seigneurie, et ses réformes à Louis XIV !…


Le manoir de Mezléan, assez éloigné du bourg de ce nom, est situé à une demi-lieue des pierres druidiques de Karnak, dressées au bord de l’Océan en avenues de piliers gigantesques. Un mois environ s’est écoulé depuis l’incendie du château de Plouernel ; il est nuit. La nourrice de Berthe, la vieille Marion, file machinalement son rouet dans la vaste salle basse du manoir inhabité si longtemps, et dont l’antique ameublement remonte au règne de Henri IV. Une lampe de cuivre à trois becs est placée sur une table près de laquelle se tient Marion.

— Voilà près de trois semaines que le vieux Du Buisson, écuyer de mademoiselle, est en route, et il ne revient pas… — disait Marion avec inquiétude. — Peut-être lui est-il arrivé malheur ?… sinon,