Page:Sue - Les Mystères du peuple, tome 4.djvu/238

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


— Mais, mon père, moi et Loysik, portés par ces bons esclaves, comment éviter que l’on nous remarque ?

— Peu importe qu’on vous remarque ; ces esclaves sembleront transporter deux hommes blessés par les décombres de l’incendie ; vous cacherez seulement vos visages entre vos mains, et vous gémirez de votre mieux. Quant au Veneur, qui a prudemment dépouillé sa peau d’ours, il traversera la foule en courant, tenant la petite esclave entre ses bras, comme s’il venait d’arracher du milieu des flammes une jeune fille du gynécée ; l’évêchesse va s’envelopper dans la casaque du Veneur, et au milieu du tumulte elle pourra passer inaperçue… Tout ceci est-il entendu, accepté ?

— Oui, Karadeuk.

— Maintenant, mes bons Vagres, continuons notre marche jusqu’au bout de l’hippodrome ; là, nous nous séparons… Notre rendez-vous est au pont !…

Les sages avis du père de Loysik et de Ronan furent de point en point exécutés.

Foi de Vagre et de Gaulois conquis, c’était un fier spectacle que ce vaste burg frank, dévoré par les flammes ! À chaque instant les toits de chaume des étables et des granges s’effondraient avec fracas, en lançant vers le ciel étoilé d’immenses gerbes de flammes et d’étincelles ; le vent du nord, frais et vif, poussait vers le sud les crêtes de ses grandes vagues de feu, ondoyant comme une mer au-dessus des bâtiments à demi écroulés. Au moment où Ronan, porté par les deux esclaves, passait devant la maison seigneuriale, construite presque entièrement en charpente et recouverte de planchettes de chêne, il vit la toiture embrasée, soutenue jusqu’alors par quelques grosses poutres carbonisées, s’abîmer avec le retentissement du tonnerre au milieu des assises et des pilastres de pierre volcanique, restés seuls debout, ainsi que quelques énormes poutres noires et fumantes, se profilant sur un rideau de feu. Aux lueurs de cette fournaise, on voyait briller les casques et les cuirasses des leudes de Chram, courant