Page:Tardivel - La Langue française au Canada, 1901.djvu/25

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
ix
À NOS COMPATRIOTES.

la conférence donnée par M. J.-P Tardivel, devant l’Union Catholique de Montréal, sur « La langue française au Canada. »


6o Mgr l’Évêque de Valleyfield.
13 mai.

« J’ai lu, dans la Revue Canadienne, la conférence de M. Tardivel sur « La langue française au Canada » ; je l’ai trouvée très intéressante, très instructive et propre à faire tomber bien des préjugés. Comme ce beau travail doit être mis en brochure, je souhaite de le voir se répandre dans nos familles et nos maisons d’éducation. »


7o Mgr d’Antigonish, Nouvelle-Écosse.
17 mai.

“Not having had the opportunity of reading M. Tardivel’s conference, I cannot of course judge of its merits ; but I do not believe that it is possible for me to differ from a man whom I so highly admire as His Grace of Montreal.”