Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol10.djvu/366

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


par ce fait, la gloire de l’armée et du peuple russes. La bataille de Borodino n’a pas eu lieu dans une position choisie et fortifiée, avec des forces seulement un peu plus faibles du côté des Russes, mais la bataille de Borodino, grâce à la perte du combat de Schévardine, fut acceptée par les Russes dans un endroit ouvert, à peine fortifié, avec des forces deux fois plus faibles que celles des Français, c’est-à-dire en des conditions telles qu’il était impossible non seulement de se battre pendant dix heures et de livrer une bataille indécise, mais d’empêcher pendant trois heures la débâcle complète et la fuite de l’armée.