Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol11.djvu/415

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Toutolmine, il envoie ce vieillard à Pétersbourg pour les pourparlers.

Sous le rapport judiciaire, aussitôt après l’incendie il ordonne de trouver les coupables et de les punir, et, pour punir le malfaiteur Rostoptchine, on brûle ses maisons.

Sous le rapport administratif, Moscou reçoit une constitution. On y établit la municipalité et on affiche l’appel suivant :

«Habitants de Moscou,

» Vos malheurs sont cruels, mais Sa Majesté l’Empereur et Roi en veut arrêter le cours. De terribles exemples vous ont appris comment il sait châtier la désobéissance et le crime. Des mesures sévères sont prises pour arrêter le désordre et ramener la sécurité publique. Une administration paternelle dont les membres seront choisis par vous, formera votre municipalité ; c’est-à-dire l’administration de la ville qui aura pour mission de veiller sur vous, de s’inquiéter de vos besoins et de vos intérêts. Ses membres se distingueront par un ruban rouge passé par-dessus l’épaule, et le maire de la ville se ceindra en outre d’une écharpe blanche. En dehors des heures consacrées à sa charge, il ne portera qu’un ruban rouge autour du bras gauche.

» La police de la ville est constituée sur ses anciennes bases et grâce à son activité, l’ordre repa-