Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol11.djvu/472

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


que les troupes prirent la route du retour, ne prouve pas qu’il l’ordonna, mais prouve que les forces qui influençaient toute l’armée en la poussant dans la direction de la route de Mojaïsk agissaient aussi sur Napoléon.