Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol14.djvu/356

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


J’ai mis de côté quelques galettes. Que feras-tu à rester ici ? Si on envoie de l’argent, bon… mais si on n’en réunit pas assez… Les Tatars sont irrités, les Russes ont tué un des leurs… Le bruit court que le même sort nous attend.

Kostiline réfléchit un moment et se décida.

— Eh bien ! partons.