Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol16.djvu/199

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


sait avec un réel plaisir l’occasion de s’éloigner du voisinage des Stcherbatzkï et principalement de son domaine ; à ce plaisir, venait encore s’ajouter la perspective de se livrer à la chasse, passe-temps qui constituait pour lui le remède le plus efficace contre l’ennui.