Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol19.djvu/436

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Quand tous les trois pousseront et que de ces tisons sortiront trois pommiers, alors tu rachèteras tes péchés.

Ayant ainsi parlé, le vieillard rentra dans son ermitage.

Le filleul réfléchit, réfléchit ; il ne pouvait comdrendre ce que lui disait le vieillard. Cependant il se mit à faire ce qu’il lui avait ordonné.