Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol19.djvu/458

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


dans la Sainte Écriture de Dieu, où le Seigneur a enseigné à chacun comment il faut prier.

Alors l’archevêque leur expliqua comment le Seigneur se révéla aux hommes ; il leur expliqua la Sainte-Trinité : Dieu le père, Dieu le fils, Dieu le Saint-Esprit ; et il ajouta :

— Dieu le fils est venu sur la terre pour sauver le genre humain et voici comment il nous enseigna, à tous, à prier. Écoutez, et vous répéterez après moi.

Et l’archevêque commença :

— Notre père…

L’un des vieillards répéta :

— Notre père…

Le second vieillard répéta :

— Notre père…

Le troisième vieillard répéta :

— Notre père…

— … Qui êtes au ciel…

Et les vieillards répétèrent :

— … Qui êtes au ciel…

Mais le vieillard qui se tenait au milieu s’embrouilla : il disait un mot pour l’autre. Le grand vieillard ne put non plus continuer : ses moustaches lui couvraient la bouche ; et le tout petit vieux, qui n’avait plus de dents, articulait fort mal.

L’archevêque recommença la prière ; les vieillards la recommencèrent après lui. L’archevêque s’assit sur une pierre, les vieillards l’entourèrent,