Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol21.djvu/190

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Les versets 21 et 22 du chapitre ii de Jean, qui suivent, contiennent la soi-disant explication de ce mot par l’évangéliste.

Ὅς δὲ ἦν ἐν Ἱεροσολύμοις ἐν τῷ πάσχα ἐν τῇ ἐορτῇ, πολλοὶ ἐπίστευσαν εἰς τὸ ὄνομα αὐτοῦ, θεωροῦντες αὐτοῦ τὰ σημεῖα ἅ ἐποίει.

Αὑτὸς δὲ ὁ Ἰησοῦς οὐϰ ἐπίστευεν ἑαυτὸν αὐτοῖς, διά τὸ αὐτόν γινώσϰειν πάντας.

Καὶ ὅτι οὐ χρείαν εἶχεν, ἴνα τίς μαρτυρήσῃ περὶ τοῦ ἀνθρώπου, αὐτὸς γὰρ ἐγίνωσϰε τί ἦν ἐν τῷ ἀνθροώπῳ.


Jean, ii, 23. Pendant qu’il était à Jérusalem, à la fête de Pâque, plusieurs crurent en lui, voyant les miracles qu’il faisait. Comme il était à Jérusalem, pendant la fête de Pâque, plusieurs crurent en sa doctrine, comprenant les preuves qu’il donnait.
24. Mais Jésus ne se fiait point à eux, parce qu’il les connaissait tous, Mais Jésus ne se fiait point à leur foi, car Lui, savait tout 1) ; par lui-même.
25. et qu’il n’avait pas besoin que personne lui rendît témoignage d’aucun homme ; car il connaissait par lui-même ce qui était dans l’homme. C’est pourquoi il ne fallait pas que quelqu’un lui parlât à propos d’un autre homme ; il savait lui-même ce qu’il y a en l’homme.

Remarques.

1) Dans plusieurs copies, au lieu de πάντας il y a πάντα, c’est-à-dire tout.


Καὶ ἔϰουσαν οἱ γραμματεῖς ϰαὶ οἱ ἀρχιερεῖς, ϰαὶ ἐξήτουν πῶς αὐτόν ἀπολέσουσιν· ἐφοβοῦντο γὰρ αὐτόν, ὅτι πᾶς ὁ ὄχλος ἐξεπλήσσετο ἐπί τῇ διδαχῇ αὐτοῦ.


Marc, xi, 18. Ce que les scribes et les principaux Les scribes et les principaux prêtres ayant entendu