Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol21.djvu/221

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


vers la mer, et une grande multitude de peuple le suivait de la Galilée, de la Judée, tude de peuple le suivait de la Galilée, de la Judée.
8. De Jérusalem, de l’Idumée, et de delà du Jourdain. Et ceux des environs de Tyr et de Sidon, ayant entendu parler des grandes choses qu’il faisait, vinrent à lui en grand nombre. De Jérusalem, de l’Idumée et du Jourdain. Les gens de Tyr et de Sidon le suivaient.
Matthieu, ix, 35. Et Jésus allait par toutes les villes et par toutes les bourgades, enseignant dans leurs synagogues, prêchant l’évangile du règne de Dieu. Et il traversait les villes et les bourgades, annonçant dans les réunions le vrai bien du royaume de Dieu.


LE NOUVEAU CULTE DE DIEU PAR L’ESPRIT ET LES ACTES
LA NÉGATION DU DIEU JUIF
(Sens général du chapitre ii.)

Et à tous les hommes Jésus montrait que l’ancien culte de Dieu est mensonge et qu’il faut honorer Dieu par les actes et l’amour des hommes.

Il lui arriva de traverser les champs, avec ses disciples, un jour de sabbat. Chemin faisant ses disciples arrachèrent des épis de blé, les froissèrent entre leurs mains et mangèrent les grains.

Les pharisiens et les péagers, l’ayant vu, dirent : On ne peut faire cela le jour du sabbat. Le jour du sabbat on ne peut pas travailler, et vous arrachez des épis de blé. Jésus les ayant entendus leur dit : « Si vous compreniez ce que signifient les paroles de Dieu au prophète : « Je me réjouis de l’amour