Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol21.djvu/233

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


la vérité dans le monde, il ne discute pas, ne crie point, qu’on n’entend pas les éclats de sa voix, qu’il ne brise pas même un roseau, qu’il ne souffle point la flamme de la veilleuse, mais que tout l’espoir des hommes est en lui.