Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol21.djvu/253

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


voix, c’est-à-dire que c’est raisonnable ; mais on ne sait pas d’où il vient ni où il va, c’est-à-dire qu’il est hors des causes et des conséquences, en dehors de la loi de causalité.

Il faut dire : l’élément spirituel vit librement, raisonnablement, et en dehors des causes et des fins. De cette façon chacun comprend ; et on ne peut pas dire autrement.


Ἀπεϰρίθη Νιϰόδημος ϰαὶ εἶπεν αὐτῷ, Ηῶς δύναται ταῦτα γενέσθαι ;

Ἀπεϰρίθη ὁ Ἰησοῦς ϰαὶ εἶπεν αὐτῷ, Σύ εἶ ὁ διδάσϰαλος τοῦ Ἰσραὴλ, ϰαὶ ταῦτα οὐ γινώσϰεις ;


Jean, iii, 9. Nicodème lui dit : Comment ces choses se peuvent-elles faire ? Et Nicodème lui dit : Comment cela peut-il être ?
10. Jésus répondit : Tu es un docteur en Israël, et tu ne sais pas ces choses ? Jésus lui répondit : Tu es maître et tu ne comprends pas cela 1).

Remarques.

1) Le point d’interrogation n’est pas nécessaire. Jésus dit : Toi, docteur en Israël, naturellement tu ne peux le savoir.


Ἀμὴν ἀμὴν λέγω σοι, ὅτι ὁ οἵδαμεν λαλοῦμεν, ϰαὶ ὁ ἑωράϰαμεν μαρτυροῦμεν· ϰαὶ τὴν μαρτυρίαν ἡμῶν οὐ λαμβάνετε.

Εἰ τὰ ἐπίγεια εἶπον ὑμῖν, ϰαὶ οὐ πιστεύετε. πῶς, ἐάν εἴπω ὑμῖν τά ἐπουράνια, πιστεύσετε ;


Jean, iii, 11. En vérité, en vérité, je te dis que nous disons ce que nous savons, Je le dis justement : nous disons ce que nous savons ; nous montrons ce que nous